Image default

Tout savoir sur la vitamine C : bienfaits, besoins journaliers, aliments et suppléments

Notez cet article

Dénommée également acide ascorbique, la vitamine C est une vitamine hydrosoluble présente en quantité importante dans l’organisme. Elle agit en synergie avec le zinc, le sélénium et la vitamine E et elle favorise l’assimilation du fer. C’est un nutriment que l’on peut retrouver dans différents fruits et légumes et il est très reconnu mondialement pour ses bienfaits pour la santé et le bien-être.

D’après l’histoire, l’appellation « acide ascorbique » vient du grec et signifie « anti-scorbut ». Le scorbut est en effet une maladie liée à une carence en vitamine C et la consommation du citron a permis de la guérir au XVIIIème siècle. Depuis, les rôles de la vitamine C dans l’organisme ontété reconnus mondialement et ils ne cessent de faire l’objet de découvertes scientifiques intéressantes.

Les bienfaits de la vitamine C sur la santé

La vitamine C permet de lutter contre l’oxydation et de renforcer le système immunitaire. C’est effectivement un antioxydant efficace qui protège contre le vieillissement cellulaire prématuré et qui permet la synthèse du collagène, donc l’entretien de la peau, des cartilages et des gencives. Il faut noter que cette propriété anti-oxydante permet aussi de protéger l’organisme contre certaines pathologies comme le cancer, les maladies cardiovasculaires et les maladies neurodégénératives.

Mis à part cela, elle neutralise aussi l’excès de radicaux libres dans l’organisme et elle stimule l’activité et la mobilité des globules blancs pour soutenir l’immunité. Elle participe même à la production et au renouvellement des globules blancs et elle aide l’organisme à lutter contre les agents pathogènes internes et externes.

Par ailleurs, l’acide ascorbique constitue également un nutriment antifatigue. Elle contribue à la synthèse d’adrénaline et de noradrénaline et elle améliore l’absorption du fer. Ainsi, elle est donc essentielle au bon fonctionnement cérébral car elle assure la production de neurotransmetteurs dans le cerveau.

Enfin, c’est aussi une meilleure alliée contre le surpoids car elle brûle les graisses et régule la glycémie. C’est notamment pour cette raison qu’elle figure toujours dans la liste des nutriments d’un régime amaigrissant.

Les besoins journaliers en vitamine C

D’après les spécialistes, un bébé de 0 à 3 ans doit consommer 40 à 60 mg de vitamine C par jour et un enfant de 4 à 13 ans doit en absorber entre 15 et 100 mg par jour.

Les personnes adultes en revanche, c’est-à-dire les personnes âgées de 14 à 70 ans, doivent consommer 110 mg par jour et les personnes âgées de plus de 70 ans ainsi que les personnes malades, les fumeurs, les sportifs de haut niveau, les femmes enceintes et les femmes en période d’allaitement doivent en absorber au moins 130 mg par jour.

Les aliments riches en vitamine C

Pour éviter les carences en vitamine C, il est conseillé de manger beaucoup de fruits et de légumes, notamment de : goyaves, poivrons rouges, poivrons verts, papayes, kiwis, oranges, oranges, citrons, mangues, brocolis, choux, fraises, pesto, cresson, pamplemousses roses ou blancs, ananas, cantaloups, caramboles, pois verts, choux fleurs et choux raves. Sinon, on peut aussi retrouver ce nutriment dans des herbes aromatiques du genre persil frais ou séché, thym frais, safran et cassis.

Toutefois, il convient de préciser que la vitamine C est une vitamine très sensible. Elle s’altère rapidement quand elle est exposée à l’air, à la lumière, à la chaleur et à l’eau. Donc, il faut miser sur des crudités et des fruits crus pour en faire le plein. Et il faut aussi acheter et consommer des produits saisonniers frais pour bénéficier de nombreux avantages.

La consommation de fruits frais permet justement de conserver les fibres alimentaires et le sucre naturel. Elle garantit une meilleure maîtrise de l’appétit et elle réduit le taux de cholestérol dans l’organisme. Elle améliore également la digestion et elle diminue de moitié les risques de développer le cancer de sein. Et pour couronner le tout, elle hydrate et elle procure plaisir et fraîcheur.4

La consommation de compléments alimentaires à base d’acide ascorbique

En cas d’apport insuffisant, il n’y a pas de mal à consommer des compléments alimentaires à base d’acide ascorbique ou d’ascorbate. Ces derniers permettent en effet d’équilibrer l’alimentation et ils constituent une meilleure solution pour les personnes qui ont des besoins plus importants en vitamine C.

Jusque-là, les plus courants sont l’ascorbate de sodium et l’ascorbate de calcium, mais il y a aussi d’autres les suppléments de vitamines C qui renferment des flavonoïdes commercialisés actuellement par de nombreux fabricants.

Cependant, il y a lieu de souligner que l’apport maximum toléré en vitamine C est de 2 000 mg pour les adultes, de 1200 mg pour les adolescents et de 650 mg pour les enfants. Si ces doses ne sont pas respectées, il se peut que les consommateurs aient des selles molles, une diarrhée ou des troubles gastro-intestinaux.

Autres articles

Musculation : conseils pour prendre du muscle rapidement

Odile

4 fruits qu’il faut impérativement manger Bio

administrateur

Manger mieux pour prendre soin de sa prostate

Ines

Pourquoi se mettre aux produits diététiques

Journal

Créatine monohydrate, complément alimentaire contre la fatigue musculaire

administrateur

Comment améliorer la nutrition du sportif ?

administrateur