Image default

3 conseils utiles pour une femme enceinte

La période de la grossesse est une période de grande transformation pendant laquelle la femme peut montrer des signes de vulnérabilité. Généralement, les spécialistes de la santé prénatale sont à leurs côtés pour leur prodiguer des conseils en matière d’hygiène de vie, de prise de médicaments, d’activités physiques, etc. Le plus important est que la femme comprenne que son corps n’est plus pareil et qu’elle a le devoir de veiller sur son fœtus.  

Recueillir l’avis du médecin pour toutes prises de médicament

On ne le dira jamais assez. Une femme enceinte doit toujours demander l’avis de son médecin traitant avant de consommer un médicament. En effet, dans son état, l’automédication lui est formellement interdite. Certes, il existe de nombreuses alternatives que sont les compléments pour la grossesse. Certains compléments sont, toutefois, à prendre avec des pincettes puisque leurs conséquences peuvent être imprévisibles pour la grossesse. Vous pouvez consommer, par exemple, le maca péruvien, un complément alimentaire aux vertus avérées et très bénéfiques pour votre enfant. Bien sûr, demandez à votre médecin ce qu’il en pense.  

Éviter la consommation des drogues, de l’alcool et du tabac

Les drogues, l’alcool ou encore le tabac sont à proscrire de votre hygiène de vie. C’est bien connu que ce sont des substances nocives qui peuvent causer de sérieuses lésions à l’organisme de la mère autant qu’à celui de l’enfant en gestation. Nous rappelons que le tabagisme, même passif, n’est pas sans danger pour le fœtus. Des recherches ont prouvé que les substances incriminées transitent sans difficulté par le placenta.

Si vous avez du mal à décrocher de l’alcool, de la drogue ou du tabac, il est préférable de vous faire suivre par un spécialiste de l’addictologie. Ce n’est qu’à cette seule condition que la grossesse peut atteindre son terme sans aucun risque. Le spécialiste saura vous conseiller dans la mesure de ses compétences. L’objectif est de vous amener à arrêter la consommation des stupéfiants et à adopter une hygiène de vie plus saine.    

Contrôler votre alimentation

Les troubles alimentaires et les carences en vitamines, iode, fer ou calcium sont des problèmes que rencontrent bon nombre de femmes enceintes. L’idéal serait qu’elles se fassent suivre par un diététicien ou par un nutritionniste. Ces derniers sauront les conseiller pour leur éviter toute prise de poids qui va au-delà de la norme des 8 à 12 kg constatés chez la plupart des femmes enceintes.   

Les mauvaises habitudes alimentaires pendant la grossesse telles que la consommation de viandes peu cuites ou crues et le contact avec des animaux tels que le chat sont à proscrire. Couplé avec la consommation d’aliments mal nettoyés, ce sont des facteurs qui favorisent le développement d’infections telles que la toxoplasmose. Les conséquences d’une telle infection vont des malformations oculaires aux malformations neurologiques. Il est par contre conseillé de consommer des céréales, des fruits et des légumes.   

La listériose qui fait partie des maladies infectieuses chez la femme enceinte peut causer la mort du fœtus, un accouchement prématuré ou une fausse couche. C’est une infection qui peut être évitée chez la femme en supprimant tout contact avec le fromage au lait cru, les produits congelés, les poissons crus, le foie gras ou encore des coquillages. Vous devez également veiller à bien nettoyer les ustensiles et le plan de travail à la cuisine. La cuisine est, en effet, un endroit où vous êtes plus susceptibles de contracter la bactérie « listeria ».

Autres articles

Dans quel cas faire un test de paternité ?

Journal

Aperçu sur les services offerts par le babyphone vidéo

Odile

Maternité : quelques faits et conseils de grossesse

Claude

Les massages pour les femmes enceintes

sophie

Quand introduire les aliments complémentaires dans l’alimentation de votre bébé ?

Laurent

Choisir la garde d’enfants à domicile en période de pandémie de COVID-19

administrateur