Image default
Vie Pratique

Quels sont les bienfaits de l’ashwagandha ?

Notez cet article

Puissante plante médicinale, l’ashwagandha est aussi appelée ginseng indien.
En prévention ou pour un rétablissement, elle est réputée pour protéger à la fois le corps et l’esprit.

Origine

Originaire d’Inde, l’ashwagandha (qui signifie force du cheval) est, depuis longtemps, utilisée par l’une des plus anciennes médecines du monde : la médecine ayurvédique.
Ses nombreuses vertus lui ont donc permis de traverser des siècles, et ce depuis plus de 3000 ans.

Bienfaits et vertus

Principalement connue pour donner force et vigueur, l’ashwagandha favorise également le sommeil et combat efficacement le stress.
Mais ce n’est pas tout. Elle préviendrait le cancer et possèderait des vertus aphrodisiaques.
Employée en association avec d’autres plantes ou seule, ses capacités sont immenses :

  1. Antistress :
    • Sensation de bien-être ;
    • Apaisement, relaxation ;
    • Favorise le sommeil ;
    • Combat la dépression ;
    • Améliore les troubles obsessionnels compulsifs ;
    • Peut s’utiliser pour l’hyperactivité chez l’enfant.
  2. Force et vitalité :
    • Efforts sportifs ;
    • Contre la fatigue chronique ;
    • En cas d’anémie ;
    • Contre la faiblesse due à une perte de poids ;
    • Contre les fatigues saisonnières ;
    • Contre les problèmes de croissance chez l’enfant.
  3. Maladies et cancers :
    • Anti-inflammatoire ;
    • Stimule le système immunitaire ;
    • Antioxydant ;
    • Prévention des ulcères ;
    • Antiseptique ;
    • Stimule et régule la thyroïde ;
    • Contre les douleurs articulaires ;
    • Contre les maladies liées à l’âge : diabète, arthrite, Alzheimer.
  4. Sexualité :
    • Contre l’impuissance ou l’éjaculation précoce ;
    • Contre l’infertilité et les problèmes à concevoir un enfant ;
    • Améliore la qualité du sperme ;
    • Aphrodisiaque ;
    • Stimule la libido ;
    • Pour les règles douloureuses, absentes ou trop abondantes ;
    • Pour faciliter la ménopause.
  5. Digestion :
    • Contre la constipation chronique ;
    • Contre le syndrome de l’intestin irritable ;
    • Contre les spasmes intestinaux ;

    Contre-indications

    Bien que l’ashwagandha favoriserait le rajeunissement et la longévité, certaines contre-indications doivent être prises en compte.

    À savoir :

    • Déconseillé si hyperthyroïdie ;
    • Déconseillé pendant la grossesse ;
    • Déconseillé pendant l’allaitement ;
    • Déconseillé si hémochromatose (excès de fer) ;
    • Déconseillé si vous prenez des sédatifs, antidépresseurs ou médicaments hypnotiques.

Related posts

Initiation à la lithothérapie

Ines

Carie dentaire : causes et préventions

Irene

L’impédancemètre : le pèse personne nouvelle génération

Ines

Leave a Comment