Image default

Quelle est l’importance d’un sommier ?

Notez cet article

La literie est constituée de plusieurs éléments. Chacun de ses composants a été ajouté tout au long de l’évolution du lit pour assurer notre confort. Dans cet article, nous allons parler d’un élément que beaucoup néglige, mais qui est aussi important au même titre que le matelas.

Aération du matelas

Placer en dessous du matelas, le sommier, avec ses pieds, sert à soutenir celui-ci. De cette manière, le matelas ne sera pas posé sur le sol. Le premier avantage tiré de cette disposition est qu’il y a une espace vide entre le sol et le matelas, permettant à l’air de circuler librement. De cette manière, le matelas est bien ventilé et évacue facilement l’humidité provoquée par la transpiration du dormeur. À noter également que si le couchage est placé directement par terre, il absorbera également l’humidité du sol. Dans la pratique, l’humidité n’est pas bonne pour le matelas. Elle peut apporter la moisissure dans la literie. Et elle favorise aussi la prolifération des acariens et des parasites. Cela aura un impact direct pour notre santé, notamment le risque d’allergie et de troubles respiratoires.

Isolation thermique

En hiver, il empêche le froid de sol de pénétrer directement à travers le matelas. Il aide donc à tenir le dormeur au chaud. Celui en tapissier est bien meilleur dans ce domaine. Et ceux qui ont déjà dormi par terre pendant la saison froide connaissent très bien comment c’est froid lorsque le couchage n’est pas en hauteur. En été, la circulation d’air en dessous du matelas contribue à faire baisser la température. Elle permet aussi d’évacuer rapidement la chaleur corporelle emmagasinée par le matelas pendant la nuit. Pour rappel, le matelas en mousse à mémoire de forme (viscoélastique) en a besoin impérativement. Pourquoi ? Parce qu’elle emmagasine la chaleur et elle est à la fois hydrophile et hygrophile.

Amélioration du confort

À plots, à ressorts, à lattes, en tapissier ou électrique, le sommier améliore légèrement le confort du dormeur. Il renforce l’indépendance de couchage. Il amortit les mouvements brusques. Et comme nous l’avons mentionné, il offre un confort thermique au dormeur.

Protection pour le dormeur

En mettant le matelas en hauteur, le sommier protège celui-ci contre les poussières et les saletés sur le sol. En effet, même après passage d’aspirateur, des poussières se déposent toujours sur le sol et finiront par atteindre un couchage posé sur le sol. L’erreur à éviter est de placer le matelas sur un tapis. C’est peut-être pratique pendant les fortes chaleurs d’été. Mais le tapis est un piège à pollens, à poils et aux particules allergènes en tout genre. Cela ne fera qu’augmenter les risques pour la santé.

Protection pour le matelas

Il contribue à rallonger la durée de vie du matelas. Primo, il absorbe environ 1/3 des chocs encaissés par le matelas. Ainsi, il retarde l’affaissement de celui-ci. Secundo, il préserve le matelas contre les éléments qui peuvent l’abimer rapidement (humidité, moisissure, poussières). Tertio, il le protège contre l’usure provoquée par le contact direct avec le sol.

Autres articles

Tout savoir sur la perruque

Claude

Les huiles essentielles naturelles peuvent vous soigner

Journal

Se débarrasser efficacement de votre point noir

Irene

Les différentes étapes de développement psychologique d’un enfant

Laurent

Troubles psychologiques : pourquoi consulter un psy ?

Odile

Le langage de la douleur

administrateur