Image default

Manger mieux pour prendre soin de sa prostate

Notez cet article

Entretenir ses organes passe avant tout par une bonne hygiène de vie, et donc par conséquent, par une bonne alimentation. À ce jour, il a été prouvé scientifiquement que certains aliments peuvent aider à réduire les risques d’hypertrophie de la prostate, le trouble le plus fréquent chez les hommes à partir de la cinquantaine.

Le saumon

Riche en oméga-3, le saumon est connu pour ses nombreuses propriétés. Il a été prouvé que le surpoids augmente les risques de développer une hypertrophie de la prostate. Heureusement, le saumon vous aide à lutter contre le gain de poids. Bien entendu, vous n’allez pas pouvoir vous passer d’une activité physique régulière pour tirer un maximum des bienfaits du saumon. Si vous n’aimez pas particulièrement ce poisson, vous pouvez opter pour des noix ou des graines de chia. Ces ingrédients feront tout à fait l’affaire.

L’avocat

L’avantage de l’avocat est qu’il contient des bêta-sitostérols qui vont réduire les symptômes liés à l’hypertrophie de la prostate. Ainsi, vous avez un meilleur débit urinaire et moins de volume d’urine résiduel. Cependant, l’efficacité de l’avocat n’est pas encore prouvée, ce n’est qu’une recommandation. En plus, l’avocat contient de la bonne graisse à abuser sans modération pour limiter la prise de poids. Si vous n’aimez pas l’avocat, vous pouvez éventuellement le substituer avec du soja ou des noix de pécan qui ont les mêmes bêta-sitostérols.

Le tofu

Beaucoup de personnes ont des préjugés sur le tofu, le jugeant trop chimique. Des scientifiques ont pu constater que les isoflavones du soja réduisent la croissance de l’hypertrophie de la prostate. Récemment, ils ont également découvert que la croissance des cellules cancéreuses ralentie grâce au tofu. Les symptômes se trouvent réduits. Pour tirer plus de bienfaits du soja, vous pouvez en manger dans un yaourt au soja ou dans du lait de soja.

Les légumes

On ne vous le répètera jamais assez. Manger des légumes permet de vous apporter tous les nutriments nécessaires pour booster votre système immunitaire tout en stabilisant votre poids. Riche en antioxydants, le brocoli est connu pour limiter le risque de problèmes de la prostate. Il en est de même pour l’oignon et l’ail qui vont lutter contre les infections.

La tomate

Riche en lycopène, la tomate réduit les risques de développer un cancer de la prostate et aide les personnes atteintes par l’hypertrophie de la prostate. Tout cela se passe à l’intérieur de votre corps grâce à des antigènes. Le lycopène peut également se trouver dans la pastèque, dans le pamplemousse et dans l’abricot.

Le poivron

Qu’importe sa couleur, le poivron contient énormément de vitamine C qui va aider à lutter contre l’hypertrophie de la prostate. Vous pouvez le déguster avec du chou et des brocolis pour décupler son effet sur votre organisme. Préférez le manger cru si possible pour garder un maximum de nutriments.

Les graines de sésame

Ces graines permettent de rééquilibrer le taux de zinc dans le sang des hommes atteints par des problèmes de prostate. Généralement, les malades ont un taux inférieur à la normale. N’attendez plus pour grignoter régulièrement dans la journée des graines de sésame ou de citrouilles.

Autres articles

Comment adapter son alimentation à son microbiote ?

administrateur

Fibres alimentaires, nos amies pour une vie plus saine

Tamby

Prendre conscience de ses émotions pour perdre du poids

Irene

Pourquoi enrichir son alimentation en oméga 3 ?

Journal

Comment gérer son budget alimentation ?

administrateur

Régime minceur : quels sont les changements à apporter à son alimentation ?

Odile