Image default
Se soigner

La télémédecine va révolutionner le secteur médical

Notez cet article

Les consultations médicales à distance sont actuellement déjà bien ancrées au sein de plusieurs établissements en France. Ces consultations se déroulent en ligne via des appels vidéo. À l’heure actuelle, elles ne concernent que les cas liés à la dermatologie (ulcères, escarres, plaies chroniques, etc.). Toutefois, dans un futur proche, la télémédecine se présentera comme l’une des manières permettant aux patients, notamment ceux qui sont isolés, de recevoir des avis médicaux en cas d’urgence.

Une solution pour pallier au manque de médecins spécialisés

Les professionnels médicaux tels que les médecins spécialisés sont peu présents dans les zones rurales. Cependant, le généraliste ou le médecin de campagne pourra demander l’avis d’un expert à l’hôpital ou dans un centre spécialisé grâce à la télémédecine. Ce service public sera amené à se répandre rapidement. Toutefois, il convient de souligner qu’il s’agit d’une solution qui ne pourra pas servir de remplacement aux médecins, mais qui simplifiera considérablement l’accès aux soins.

Pour l’heure, la télémédecine touche les consultations dermatologiques. En revanche, prochainement, des équipements adaptés aux consultations en gériatrie devraient être disponibles dans les Ehpads. L’autre spécialité qui bénéficiera de la télémédecine sera la cardiologie.

Une solution acceptée par les responsables de la santé publique

Les Caisses primaires d’assurance, les collectivités locales ainsi que l’Agence régionale de la santé adhèrent à cette initiative, notamment pour pallier au manque de médecins. L’ARS de la Sarthe a d’ailleurs, anticipé la situation en investissant dans la formation du personnel médical ainsi que dans l’équipement des hôpitaux, des centres de santé du département et des Ehpads désireux de mettre en place dans leur établissement un service de télémédecine.

Les 15 premiers établissements s’étant portés volontaires bénéficieront d’une subvention de 500 000 euros. Des équipements pour les consultations gériatriques seront également installés dans une dizaine d’Ehpads. Quant aux établissements souhaitant inclure des services de consultation en cardiologie, une machine destinée aux électrocardiogrammes sera indispensable.

La téléconsultation : comment marche-t-elle ?

Une téléconsultation nécessite un ordinateur, une caméra dotée d’un zoom performant ou une caméra portable connectée. Les clichés demandés par le spécialiste seront pris et envoyés à l’aide de ces équipements. Il est également nécessaire d’utiliser un stéthoscope connecté.

En fonction du fabricant, le coût de l’équipement disposé sur un chariot multimédia varie entre 9 600 et 14 000 euros. Le spécialiste et le généraliste peuvent discuter de la situation du patient grâce à un appel vidéo.

La télémédecine offre plusieurs avantages : désencombrement des urgences, réduction du déplacement des patients fragiles, un accès rapide aux médecins spécialistes, traçabilité et sécurisation des données des patients. À savoir que les consultations à distance peuvent être remboursées par la CPAM.

Related posts

Comment gérer un trouble anxieux en voyage ?

administrateur

Le dentiste de Marseille pour le soin de vos dents

administrateur

Les médecines douces, une vraie alternative

Journal

Leave a Comment