Image default

Comment fonctionne la respiration ?

Notez cet article

Les ventilations, inspirations et expirations, sont dues aux mouvements automatiques du diaphragme. Ceux-ci ne dépendent pas de notre volonté et sont donc inconscients la plupart du temps. Ils perdurent tandis que nous dormons, c’est souvent à ce moment-là d’ailleurs que le corps ventile le mieux. C’est le tronc cérébral qui est responsable du contrôle de la régulation de la respiration, mais aussi du rythme cardiaque,et de la température du corps.

Les inspirations et les expirations

De ce tronc cérébral sont issus les nerfs phréniques. Les nerfs phréniques vont contracter etre lâcher le diaphragme, et ainsi permettre la respiration. Le nerf phrénique issu principalement de la cervicale C4 et accessoirement C3 et C5,va cheminer dans les muscles profonds du cou ou« fascia du scalène antérieur», avant d’atteindre le diaphragme.

La ventilation pulmonaire permet chaque jour la circulation de 12 000 litres d’air environ.A titre d’exemple, sachez que la respiration est l’élément le plus important de la pratique du Yoga car le souffle est au coeur des postures,  des relaxations et en premier lieu des méditations. Pour plus de précisions sur le lien entre le souffle et cette discipline, consultez le site Yoga Alès.

Le parcours de l’oxygène

L’air absorbé emprunte un tunnel, un toboggan, la trachée,qui se divise en deux canaux principaux, les bronches, desservant 32 tuyaux, les bronchioles principales, se séparant en 500 000 conduits, les bronchioles secondaires, aboutissant à 500 000 000 de petits sacs, les alvéoles. Ces alvéoles mesurent 0,2 mm de diamètre. C’est dans ces alvéoles que l’oxygène ou dioxygène de l’air est capté par le sang et que celui-ci se débarrasse de ses déchets gazeux, le gaz carbonique.

Le sang va prendre en charge les atomes d’oxygène, par l’intermédiaire des globules rouges (environ 25 000 milliards),lesquels vont emprunter les artères. L’oxygène (dioxygène),peut être considéré comme un carburant qui va être amené à tous les tissus du corps. Chez un être humain, 5 litres de sang circulent à peu près à deux kilomètres à l’heure, dans un réseau de veines, artères et capillaires de 100 000 kilomètres !

La respiration cellulaire

On estime le nombre de cellules qui respirent entre I0000 et I00000 milliards !

La respiration cellulaire est une oxydo-réduction qui nécessite :

-des nutriments apportées par l’alimentation

– un comburant, le dioxygène, amené par les ventilations.

Lors de la respiration cellulaire, le glucose se dégrade par l’intermédiaire d’un transit d’électrons qui génère de l’énergie.Un électron de dioxygène capte un électron de glucose.Les ventilations du corps et la respiration cellulaire sont responsables de la production de l’énergie nécessaire à toute existence et activités du vivant.

Les types de respirations

Il y a quatre types de respirations :

-respiration cutanée (par la peau) chez les vers, les grenouilles.

– respiration pulmonaire chez les oiseaux, les mammifères.

– respiration branchiale (par les branchies) pour les poissons,les crustacés.

– respiration trachéenne pour les insectes.

Pour résumer, la respiration c’est donc l’ensemble des fonctions qui permettent l’absorption de l’oxygène et le rejet du gaz carbonique chez l’homme, chez l’animal et les espèces végétales. La respiration cellulaire, c’est l’ensemble des réactions biochimiques, localisées dans les mitochondries, permettant de produire l’énergie nécessaire à la cellule vivante à partir de l’oxydation du glucose, avec libération de gaz carbonique et d’eau.

Nous vous invitons à consulter ce glossaire du système respiratoire afin d’approfondir cette lecture : cliquez ici.

Autres articles

Quelles sont les causes de l’alopécie ?

Journal

Les bonnes questions à se poser avant l’achat de colonnes tiroirs

administrateur

Transmettre ses connaissances en médecine avec passion

Ines

La France, un pays avec des aides sociales

administrateur

Comment faire pousser rapidement les cheveux ?

Irene

Choisir des extensions adhésives : les bienfaits

Ines