Image default
Se soigner

Vous avez une boule derrière votre oreille ? Que faire ?

Notez cet article

Il n’est pas rare que certaines personnes découvrent qu’elles ont une petite boule qui a poussé que ce soit dans le cou, derrière l’oreille ou encore dans le dos. Ces petites bosses sont des kystes épidermoïdes, ce sont des lésions qui apparaissent suite à une inflammation localisée d’un follicule pileux. Ils ne sont pas dangereux pour votre santé et ne risquent pas de se transformer en maladies graves mais il faut les prendre en compte.

Qu’est-ce qu’un kyste épidermoïde (boule derrière votre oreille) ?

Les kystes épidermoïdes forment une petite boule arrondie et indolore que l’on retrouve essentiellement dans le dos, dans le cou ou derrière l’oreille. Ils sont bénins et sont dus à l’enclavement d’un fragment de l’épiderme dans la couche sous-cutanée. Ces petits kystes peuvent être gênants dans certains cas et peuvent même nécessiter une chirurgie mais dans la majeure partie des cas les personnes qui en souffrent ne les décèlent même pas. La majorité de ces kystes renferment du pu qu’il est parfois nécessaire de drainer pour éviter toute infection plus importante.

Quels sont les symptômes des kystes épidermoïdes ?

Les symptômes d’un kyste épidermoïde sont assez faciles à reconnaître. Vous avez d’abord et dans la plupart des cas une boule derrière votre oreille, une bosse indolore. Si le kyste est infecté ou enflammé, vous pouvez avoir d’autres symptômes qui vont apparaître comme :

  • une rougeur de la peau,
  • la zone du kyste va devenir chaude,
  • des douleurs vives au niveau du kyste.

Ces kystes (boule derrière votre oreille) sont généralement causés par les follicules pileux qui se sont infectés. Il s’agit ni plus, ni moins d’un poil incarné dans la plupart des cas qui empêche la peau de respirer et qui provoque un excès de sébum.

Comment diagnostiquer et traiter les kystes épidermoïdes ?

Si vous remarquez la présence d’une boule derrière votre oreille ou d’une boursoufflure non douloureuse derrière votre oreille, dans votre dos ou encore dans votre cou, le mieux est d’aller voir une médecin spécialiste comme une dermatologue pour qu’il puisse poser un vrai diagnostic et vous dire si c’est bien de cela dont vous souffrez ou non. Il n’y a qu’un médecin qui pourra vous le dire car vous n’êtes pas médecin, vous ne pouvez pas vous diagnostiquer vous même. Si le médecin a un doute, il pourra vous envoyer faire une biopsie, une échographie ou une radio.

Les traitements dépendent surtout du kyste en lui même dans certains cas un traitement avec des antibiotiques peut suffire pour le faire disparaître quand il n’est pas rouge et pas douloureux. Si votre kyste est rouge et douloureux, vous aurez sans doute besoin d’une petite opération chirurgicale pour vous en débarrasser définitivement. La chirurgie se fait généralement en anesthésie locale et même au cabinet du dermatologue. Vous n’avez pas besoin d’aller à l’hôpital, ni dans une salle d’opération. Une petite incision suffit pour faire sortir le liquide à l’intérieur et recoudre la plaie par la suite.

Il faut cependant faire attention à ne pas confondre un kyste avec des glandes parfaitement normales qui peuvent éventuellement se trouver sous la peau. Notamment à l’arrière du crane, dans le cou ou sous les aisselles. Certaines de ces glandes sont des ganglions lymphatiques. Des glandes endocrines indispensables au système immunitaire.

Related posts

Hypoxie et Hyperoxie : le taux d’oxygène dans le sang sous haute surveillance

Odile

Pharmacie en ligne : que faut-il savoir avant l’achat des médicaments sur Internet ?

Tamby

Comment fonctionne le thermomètre basal

Irene

Leave a Comment