Image default
Bien-être - Psycho

Migraines à répétition : les bienfaits de l’ostéopathie

Notez cet article

La migraine est une douleur qui touche une partie du crâne. Elle peut causer en outre des crises de nausées, de vomissements ou de photophobie. Dans certains cas, la migraine peut même provoquer une perte partielle de la vue. L’ostéopathie a pour but de traiter des pertes de mobilité tissulaire. Dans ce sens, elle peut traiter n’importe quel trouble fonctionnel, c’est dans ce sens qu’elle peut soigner les migraines chroniques.

Origine de la migraine

Avant de traiter une migraine, il est important de savoir comment elle peut arriver. Il s’agit donc d’en connaitre l’origine. On retrouve 6 sortes de migraine qui ne sont pas fatales à court terme.

Elle peut être d’origine vasculaire, c’est-à-dire qu’il y a un défaut de la circulation sanguine. La migraine peut également être d’origine neurologique comme dans la névralgie d’Arnold.

Dans le cadre d’un dysfonctionnement musculo-squelettique comme celui des cervicales, la migraine peut aussi avoir une origine ostéo-articulaire.

En cas de choc, qu’il soit physique ou émotionnel, on peut avoir une migraine d’origine traumatique. Les émotions, les contrariétés, le stress peuvent aussi provoquer des migraines, on parle alors de migraines d’origine psychologique.

Les variations hormonales où la tension des organes du petit bassin peut provoquer des migraines d’origine hormonale.

En connaissant son origine exacte, on la traite via l’ostéopathie surtout lorsqu’il s’agit de migraines à répétition.

Les apports de l’ostéopathie

En ostéopathie, comme chez Philippe Sereni, il y a une règle de base qui est la « loi de l’artère est reine ». Afin de traiter la migraine, ce sera cette règle qui sera appliquée. Une migraine et en effet lié à un défaut de vascularisation crânienne. Le rôle de l’ostéopathe sera de relancer cette circulation au niveau des artères.

On distingue alors différents types de technique d’ostéopathie. Elle peut être crânienne, c’est-à-dire corriger le MRP et rééquilibrer l’accès cranio sacrée et donc le bassin. Mais elle peut aussi être structurelle en travaillant sur les vertèbres cervicales ou encore les dorsales hautes.

Il peut aussi s’agir de la correction d’un Whiplash ou d’un travail viscéral. Le Whiplash est le résultat d’un changement brutal de vitesse du corps. Il s’agit d’un traumatisme cervical causé par un changement de vitesse brutal suivi de suite d’une décélération au niveau de la tête.

Les bénéfices de l’ostéopathie

Dans le cas d’une migraine, l’ostéopathie permet, lorsque le traitement est complet et bien effectué, d’éviter les récidives, du moins de les espacer considérablement.

L’évolution du traitement sera évaluée en fonction des réponses du patient au test imposé par un ostéopathe. Afin de soulager au plus vite la migraine grâce à ce type de traitement, on peut l’associer à l’intervention d’un psychologue en parallèle.

Cela est surtout valable pour les céphalées liées à un stress, un choc émotionnel ou à des contrariétés. En général les céphalées traitées par l’ostéopathie ne nécessitent que deux ou trois séances.

Toutefois, lorsque les maux de tête sont beaucoup plus graves, en cas d’accident vasculaire cérébral par exemple, il est nécessaire d’orienter le patient immédiatement vers un neurologue ou un service d’urgence. Ces domaines-là ne sont plus dans le champ de compétence de l’ostéopathe.

Related posts

Postiche homme : allier esthétique et médical

Ines

Comment devenir sophrologue ?

Odile

L’aquaforme : une activité sportive aux multiples bienfaits

Odile

Leave a Comment