Image default

Masque FFP2 et pandémie : comment s’assurer de son efficacité ?

Dans les méthodes à utiliser pour se protéger durant la pandémie de COVID-19, le masque arrive en tête des plus efficaces. Parmi les nombreux modèles existant sur le marché, le masque FFP2 bénéficie d’une excellente réputation que lui confèrent ses caractéristiques. Comment le porter pour qu’il soit parfaitement protecteur et surtout comment vous prémunir en sus pour limiter la contamination au coronavirus, quelques éclaircissements dans cet article.

Quels types de masque FFP2 choisir pour se protéger du COVID-19 et comment l’utiliser ?

Que ce soit pour se protéger de la poussière, des particules, de certains éléments toxiques ou dans le cas qui nous préoccupe des virus, les masques FFP2 sont d’une grande efficacité. En effet, ils sont constitués de plusieurs couches qui leur permettent de filtrer l’air d’abord pour celui qui le porte, mais aussi pour éviter les projections envers son entourage en cas de potentielle contamination. Le masque de protection FFP2 répond aux plus hautes normes de qualité notamment celles européennes EN149 :2001. Il permet de filtrer 94% des particules qui circulent dans l’air et est habituellement utilisé par les professionnels.

Le masque FFP2 existe en modèle avec ou sans valve. Cette dernière permet d’apporter plus de confort en renouvelant l’air inspiré. Toutefois, ce modèle de masque n’est pas adapté à la pandémie de COVID-19. Il vous faudra donc opter pour un modèle dépourvu de valve qui peut être oppressant, mais qui toutefois garantit une protection maximale face au virus et qui doit être jeté et changé toutes les 4 à 8 heures.

Quels sont les bonnes pratiques pour éviter la contamination ?

Pour prévenir la contamination au coronavirus, il faut bien évidemment adopter le port du masque dans les lieux publics comme exigé, en veillant à ce qu’il soit parfaitement posé. Lorsque vous êtes en présence de personnes de votre entourage et que vous n’êtes pas assuré de leur état de santé, la distanciation sociale est la meilleure protection.

Pour endiguer la pandémie de COVID-19, les efforts sont à effectuer de tous côtés : se laver les mains, éviter de partager des objets sensibles, nettoyer les surfaces de contact, utiliser un gel hydroalcoolique, tousser et éternuer dans le coude, mais surtout éviter le contact avec les personnes infectées.

Autres articles

Passeport vaccinal, passe sanitaire… Comment assurer la libre circulation des personnes ?

sebastien

Covid-19 : qu’est-ce que le variant « Delta Plus » ?

sebastien

Le crowdfunding peut-il sauver le spectacle vivant ?

sebastien

Chômage, violence et travail domestique : comment le Covid-19 a bouleversé la vie des femmes au Maroc

sebastien

Le corps a-t-il encore sa place dans l’enseignement à distance ?

sebastien

Aperçu sur les moyens de lutte contre les infections en milieu hospitalier

Odile