Image default

Confinement : restez zen et gardez le moral !

Toutes ces mesures de restriction peuvent provoquer angoisse, frustrations et incertitudes chez beaucoup d’entre nous. Il faut avouer qu’au fur et à mesure que le confinement s’allonge, de notre côté, on peut également se sentir de plus en plus oppressé. Mais comment réguler cette anxiété ? Voici nos conseils pour garder la morale et une fraicheur dans votre vie au quotidien.

Pour calmer les angoisses

Comment calmer vos angoisses ? Sachez d’abord que c’est un processus normal, que l’être humain à l’issue de l’isolement peut avoir des crises d’angoisse aiguës. Il faut dans ce cas prendre le temps de se poser pour se retrouver. Le principe est le suivant : pour regagner le calme, il est important que vous vous installiez dans un environnement dans lequel vous vous sentez parfaitement en sécurité.

Allongez-vous et travaillez votre respiration : inspirez et expirez lentement. Vous pouvez mettre un peu de musique pour vous créer une meilleure ambiance, mais évitez les écrans. Ce doit être votre moment à vous, pour vous retrouver. Équipez-vous d’un beau design enceinte bluetooth qui se fondera dans le décor.

Pour réduire l’anxiété

C’est tout à fait normal d’être apeuré, puisqu’il s’agit d’une urgence sanitaire. Mais faites attention, car la surinformation va finir tout simplement par vous fatiguer. On passe trop de temps à chercher des informations sur le virus, et à réfléchir par la suite à comment s’en sortir. Ce n’est pas une bonne idée, au contraire, vous installez l’anxiété.

Vous devriez plutôt vous limiter aux essentiels par rapport à l’écoute des informations. Vous pouvez par exemple écouter les nouvelles le matin, lire et regarder la télé pendant moins de trente minutes. Il est inutile d’alimenter davantage votre anxiété. Il faut garder le moral par rapport à ce qui se passe bien.Équipez-vous d’un bracelet anti stress !

Pour contrôler les émotions

Nous sommes tous à la maison, donc tous les uns sur les autres. Ce n’est pas facile de trouver un point d’équilibre, particulièrement pour les parents. Il ne faut pas se laisser pour autant bouffer à la fois votre énergie et votre temps. Les plus empathiques d’entre nous vont rapidement se fatiguer et peuvent aller jusqu’à avoir une dépression, à défaut de temps pour eux.

Il faut donc apprendre à poser des limites. Vous n’avez pas à trouver des solutions pour tous et pour tout le monde. Au contraire, profitez du confinement pour faire ce qui vous rend joyeux, et dont vous n’avez pas forcément le temps tous les jours. Il faut également que l’humour puisse rester au rendez-vous, donc restez loin de tout ce qui est négativité.

Pour garder ou retrouver la forme

Vous avez le temps, apprenez à vivre sainement. Ce sont des habitudes à instaurer, il faut ayez bien entendu le temps pour vous lancer. Avec le confinement, votre organisme pourra se faire, et vous apprendrez à trouver le bon rythme : pour cuisiner pour vous et faire de l’exercice.

C’est très important, il faut instaurer une hygiène de vie beaucoup plus saine. Essayez de vous configurer un emploi du temps que vous pourrez ensuite caser dans votre quotidien après le confinement.

Autres articles

comment assurer la continuité des soins de santé mentale en temps de Covid-19 ?

sebastien

Pourquoi il y a peu de chances pour que le coronavirus SARS-CoV-2 perde sa virulence

sebastien

Pourquoi les fonds du plan de relance européen n’ont pas encore été débloqués

sebastien

Covid-19 : qu’est-ce que le variant « Delta Plus » ?

sebastien

Bières gratuites, armes à feu… pourquoi les incitations anglo-saxonnes à la vaccination seraient inefficaces en France

sebastien

pourquoi Sanofi a perdu la course au vaccin

sebastien