Image default

Les raisons d’un sommeil agité chez le bébé

À partir de son 3e mois, le bébé est censé dormir au moins 6 heures d’affilée pendant la nuit. On dit qu’il fait ses nuits. Mais il arrive que son sommeil ne se passe pas bien. Il a du mal à s’endormir, il se réveille plusieurs fois la nuit et il montre des signes d’irritation. Avant de parler de troubles de sommeil et d’aller chez un spécialiste, voici quelques causes à envisager.

Problème de literie

Le bébé a besoin de 5 accessoires pour bien dormir : un lit et matelas pour bébé, un protège matelas, un tour de lit, une gigoteuse et une parure de lit. L’absence ou la mauvaise qualité de l’un de ces éléments compromet son confort et sa sécurité. Ce qui peut perturber son sommeil et lui faire passer des nuits agitées.

Il faut porter une attention particulière au protège-matelas, car il assure l’hygiène de couchage et protège le bébé de l’inconfort. Il préserve le matelas de l’humidité et de la moisissure provoquée par les sueurs, les salives et les fuites d’urines. Il sert de barrière entre l’enfant et les bactéries et acariens qui s’installent dans le garnissage du matelas. Un bon protège-matelas le préserve des allergies, des démangeaisons, des toux et des éternuements provoqués par un couchage insalubre.

Mauvaises conditions de sommeil

Le bébé doit bénéficier non seulement d’un couchage de qualité, mais aussi de bonnes conditions de sommeil.

  • La chambre doit être isolée de tous les perturbateurs de sommeil (bruits, lumières vives, températures extrêmes, etc.).
  • Il faut veiller à ce que la température de la chambre soit maintenue à 19 °C et son taux d’humidité compris entre 40 % à 60 %.
  • Il faut une chambre propre et assainie grâce à une aération quotidienne et une bonne exposition à la lumière naturelle.
  • À partir de son 8e mois, le bébé accorde une importance particulière à son doudou. Ce dernier l’aide dans son développement psychoaffectif et lui permet notamment de dormir calmement pendant la nuit.

Mauvaise routine de coucher

Passés les trois premiers mois de sa vie, le bébé commence à bien interagir avec son entourage. Il appréhende peu à peu son environnement et y accorde de l’importance. Vers son 5e mois, il entre dans la phase de la diversification alimentaire. Tous ces changements doivent être pris en compte pour mieux instaurer une routine favorable au sommeil de l’enfant.

  • Offrez-lui de l’affection (câlin, bisou, mot doux, caresses des cheveux, etc.).
  • Favorisez les ambiances calmes et apaisantes (berceuse, belle histoire, etc.).
  • Évitez les ambiances qui peuvent retarder l’endormissement de l’enfant (chatouillement, dessin animé avant le coucher, etc.).
  • Avant le coucher, proposez-lui des routines relaxantes comme le bain, le massage, le nettoyage du visage, le changement de couche, etc.
  • Offrez-lui son dîner à un horaire fixe, de préférence 2 heures avant l’heure prévue pour aller se coucher. Préparez uniquement des petits plats adaptés à son âge tout en veillant à ce que le repas du soir soit le plus léger possible.

Petits soucis physiques et problèmes de santé

Les maladies infantiles comme le rhume, la bronchite, la gastro-entérite, l’otite, la varicelle et bien d’autres encore peuvent perturber le sommeil de l’enfant. Ces problèmes de santé s’accompagnent de symptômes qui empêchent l’enfant de dormir paisiblement. Il y a entre autres la toux, la diarrhée, la démangeaison, l’irritation cutanée et la congestion nasale.

Aussi, quand le bébé ne va pas bien, la première chose à faire est de l’emmener chez un médecin. Seul ce dernier peut prescrire des traitements pour guérir la maladie et soulager les symptômes comme la fièvre et les problèmes de sommeil.

D’autres soucis physiques peuvent aussi provoquer l’agitation nocturne. C’est le cas des poussées dentaires qui sont parfois douloureuses pour le bébé. En effet, ces phénomènes correspondent au moment où les dents percent les gencives, entraînant l’inflammation de celles-ci. Il convient alors de trouver des astuces pour soulager les poussées dentaires afin de permettre à l’enfant de bien dormir.

Voilà les différentes raisons qui peuvent provoquer un sommeil agité chez le bébé. À noter que la dette de sommeil entraîne inéluctablement un problème de sommeil la nuit suivante.

Autres articles

Pourquoi faire du shooting pendant sa grossesse ?

Irene

3 conseils utiles pour une femme enceinte

Emmanuel

Lavage et lessive : Conseils pour l’eczéma de votre bébé

sophie

Régime de grossesse : quels aliments privilégier et quels produits éviter ?

sophie

Comment bien choisir l’anneau de dentition de votre enfant ?

Laurent

Santé : quels sont les aliments à éviter pendant la grossesse ?

administrateur