Image default
Se soigner

Défibrillateur cardiaque : mode d’emploi

Notez cet article

L’installation de défibrillateurs automatisés externe (appelés DAE) dans les lieux publics, les entreprises, les aéroports, les supermarchés notamment, se généralise de plus en plus en France. Cet appareil, accessible à tous et d’une grande simplicité d’utilisation, est indispensable pour secourir une personne victime d’un arrêt cardiaque. Pour autant, il convient de faire vérifier que le matériel répond toujours aux normes en vigueur et alerter les secours si une personne s’effondre et ne montre aucun signe de vie. Et parce qu’il est important de savoir s’en servir, chaque minute passant c’est 10% de chance de moins de survie, rappels sur l’usage d’un défibrillateur automatisé externe. 

Les gestes qui sauvent

Lorsque l’on est témoin d’une personne victime d’un arrêt cardiaque, d’un malaise, il faut alerter les secours – en composant le 15 – et s’assurer de sa protection immédiate. Ensuite, sans perdre un instant, il faut pratiquer une ventilation artificielle – autrement dit le bouche-à-bouche – en alternance avec des compressions thoraciques en attendant l’arrivée des secours. Cela fait partie des 5 gestes qui sauvent et que nous devons tous connaître. Bien entendu, si l’incident se passe à proximité d’un défibrillateur automatisé externe, il faut immédiatement envisager son utilisation. 

Les composants du défibrillateur

Le défibrillateur autonome externe se compose d’un écran à cristaux liquides qui donnent des messages écrits, mais aussi d’un haut-parleur qui délivre des messages sonores. Ces messages donnent les indications nécessaires et utiles pour venir au secours de la victime. Il se compose également d’une batterie ou d’un accumulateur de charge, de deux électrodes autocollantes de défibrillation avec câble intégré, contenues dans un emballage hermétique. À usage unique, elles sont prêtes à l’emploi puisqu’elles sont déjà recouvertes d’un gel qui facilite le passage du courant. L’appareil contient également une paire de ciseaux pour couper les vêtements au plus vite et dégager la poitrine pour poser les électrodes.

Les étapes de fonctionnement

Le défibrillateur automatisé externe est un appareil capable de délivrer une quantité d’énergie électrique capable de resynchroniser l’activité cardiaque. Étant automatisé, l’appareil est alors capable d’analyser l’activité électrique du cœur de la victime, de reconnaître une anomalie cardiaque ou un trouble cardiaque grave, de se charger de manière automatique et d’indiquer la délivrance du choc à son utilisateur. Appareil fiable, il suffit alors de se laisser guider et de suivre pas à pas les instructions données. Une voix synthétique guide l’utilisateur dans les différentes étapes à mener. Il n’est donc pas nécessaire d’avoir suivi une formation pour l’utiliser. 

Dans un premier temps, il faut disposer le défibrillateur cardiaque près de la victime. Idéalement, ce dernier doit être placé près de son oreille gauche. Ensuite, il convient d’ouvrir la trousse de transport ou le capot pour mettre en route l’appareil. Un son retentit et il suffit de suivre les instructions vocales. Après avoir dégagé la poitrine, l’avoir séché au préalable et rasé au besoin (un rasoir jetable est contenu dans la housse), les électrodes peuvent être placées l’une après l’autre : la première juste au-dessous de la clavicule droite, contre le bord droit du sternum, la deuxième sur le côté gauche du thorax, 5 à 10 cm sous l’aisselle gauche. En connectant les électrodes au défibrillateur, il suffit d’attendre que l’appareil analyse le rythme cardiaque. À cette étape, personne ne doit toucher la victime. À l’issue de l’analyse, il existe deux possibilités. La première, la victime nécessite un choc électrique, le défibrillateur se charge automatiquement et délivre le choc seul. Deuxième cas de figure, le choc n’est pas recommandé, la voix recommande alors de reprendre le massage cardiaque. 

Dans tous les cas, il est INDISPENSABLE d’écouter et de respecter scrupuleusement les recommandations de l’appareil. L’appareil ne sera éteint qu’une fois les services de secours arrivés sur place et qu’ils le demandent ou le font ! 

Related posts

Comment gérer un trouble anxieux en voyage ?

administrateur

Le dentiste de Marseille pour le soin de vos dents

administrateur

Le savon naturel : à l’assaut des salles de bain

Odile

Leave a Comment