Image default

Comment se passe une arthrodèse rachidienne ?

L’arthrodèse est une opération chirurgicale consistant à utiliser du matériel métallique : tiges, vis, plaques afin de joindre entre elles plusieurs vertèbres. Cette intervention, lorsqu’elle est effectuée au niveau de la colonne vertébrale, nécessite une minutieuse attention des praticiens. Comment se déroule l’arthrodèse rachidienne ? Dans quels cas intervient-elle et quels peuvent être les risques post-opératoires ?

Comment se déroule l’arthrodèse rachidienne ?

L’arthrodèse rachidienne est une intervention chirurgicale visant à éviter les mouvements des vertèbres abîmées de la colonne vertébrale. Plusieurs raisons peuvent pousser le praticien à faire une arthrodèse. La durée de cette opération varie en fonction de plusieurs facteurs :

  • le nombre d’actes à accomplir ;
  • le nombre de vertèbres à souder ;
  • la zone d’intervention.

L’intervention se déroule sous anesthésie générale et le site d’incision est généralement le dos. Une arthrodèse rachidienne est réalisée soit par chirurgie conventionnelle, ou par chirurgie mini invasive. La taille de l’incision lors de la chirurgie conventionnelle est de dix centimètres environ.

Tandis qu’en chirurgie mini invasive, ce sont de petites ouvertures qui sont réalisées. Cette deuxième technique vise ainsi à réduire les traumatismes post-opératoires. Elle permet aussi la réduction des peines post-chirurgicales et de la durée d’hospitalisation du patient, et le retour plus rapide sur pieds de ce dernier. La peau est refermée avec des agrafes ou du fil qui sont retirés quinze jours après l’opération.

Dans quels cas intervient l’arthrodèse rachidienne ?

Une arthrodèse rachidienne est réalisée en cas de :

  • Hernie discale ;
  • Lombalgie ;
  • Amincissement partiel de la colonne vertébrale ;
  • Hypermobilité segmentaire ;
  • Blessure ou cassure des os la colonne vertébrale ou une déformation de cette dernière ;
  • Défaut de stabilité de la colonne dû à une infection.

A l’instar de ces derniers, elle est également réalisée en cas de dégénérescence discale.

Quels sont les risques post-opératoires ?

Tout acte chirurgical expose le sujet à des risques. En cas d’une arthrodèse rachidienne, les risques peuvent ne pas toujours être liés à l’intervention elle-même, mais plutôt à l’anesthésie réalisée. En fonction de l’état de santé du patient, de son âge et de ses antécédents, des risques peuvent survenir. Entre autre :

  • Les troubles urinaires pendant les 24 premières heures après l’opération ;
  • Une embolie pulmonaire ;
  • Les risques d’infection ;
  • Les douleurs musculaires ou cutanées au site de l’opération ;
  • Les hématomes du site opératoire ;
  • En cas de transfusion sanguine, le patient est exposé au risque de transmission d’une maladie virale ou bactérienne ;
  • La constipation.

Outre les risques post-opératoires, l’arthrodèse rachidienne peut avoir des retombées. 

La durée moyenne d’hospitalisation varie en fonction de l’état de santé du patient, c’est-à-dire ses douleurs et sa capacité à retrouver son autonomie. Afin de retrouver son autonomie plus rapidement, il est conseillé au patient d’adopter la position assise, car elle permet de réduire les contraintes sur la colonne vertébrale.

Le médecin traitant peut aussi prescrire à son patient le port d’un corset lombaire en vue de figer la zone opérée.  De plus, les séances de rééducation sont à privilégier, ainsi que la marche à pied, sous avis du médecin traitant. Les autres activités sportives sont autorisées seulement 3 mois après l’opération. Suite à cette intervention chirurgicale, le patient doit bénéficier d’un arrêt de travail.

L’arthrodèse rachidienne est un acte chirurgical complexe. Elle est réalisée dans des circonstances particulières : hernie discale, lombalgie, etc. L’intervention soumet le patient à des risques post-opératoires. Néanmoins, le patient peut retrouver son autonomie au plus vite en suivant les recommandations du médecin.

Autres articles

Le savon naturel : à l’assaut des salles de bain

Odile

Année scolaire 2020 – 2021 : la nouvelle réforme des études de médecine

administrateur

3 solutions efficaces pour lutter contre le vieillissement de la peau

administrateur

Quel défibrillateur automatisé externe (DAE) choisir ?

administrateur

Hypoxie et Hyperoxie : le taux d’oxygène dans le sang sous haute surveillance

Odile

Le CBD permet de chasser le stress

Journal