Image default

À quelle fréquence faire du détartrage dentaire ?

Il est connu de tous qu’un brossage des dents trois fois par jour contribue à l’entretien de la santé bucco-dentaire. Cependant, le détartrage dentaire constitue une bien meilleure solution pour obtenir une hygiène bucco-dentaire irréprochable. À quelle fréquence faire un détartrage dentaire ? Découvrez la réponse dans la suite de cet article.

En quoi consiste le détartrage dentaire ?

Le détartrage dentaire consiste à éliminer des gencives les résidus d’aliments restant après le brossage des dents. L’accumulation de ces résidus peut engendrer de nombreux problèmes sanitaires comme les caries, la gingivite ou en encore le déchaussement dentaire. Pour s’en débarrasser, il convient de se rendre sur un site professionnel tel que cabinet-chekroun-orthodontie.fr et de prendre rendez-vous.

En réalité, le détartrage en lui-même se fait par un praticien habilité qui maîtrise les bonnes techniques. Des techniques, qui reposent essentiellement sur un grattage manuel avec des curettes, mais aussi un grattage automatisé grâce à des outils plus efficaces. Elles se basent également sur un polissage avant ou après le détartrage afin de polir davantage la surface des dents.

Quel est l’intérêt de faire du détartrage dentaire ?

Le détartrage dentaire permet de rester en bonne santé. En vérité, une hygiène dentaire négligée occasionne l’augmentation du risque des maladies et des accidents cardiovasculaires. Le détartrage dentaire permet alors de se mettre à l’abri de ces maladies et d’avoir aussi une haleine fraîche et agréable. Aussi, subir une opération de détartrage dentaire permet d’enrayer la prorogation des infections.

À quelle fréquence effectuer un détartrage dentaire ?

La fréquence à laquelle effectuer un détartrage dentaire dépend de certains critères essentiels. Il s’agit essentiellement de l’état de santé de la personne concernée, son âge, ses pratiques en matière d’hygiène dentaire, etc. En effet, la fréquence de détartrage est d’une ou deux fois par an pour un patient en bonne santé.

Par contre, pour un patient en mauvaise santé ou qui a la santé buccale fragile, la fréquence de détartrage peut être considérablement raccourcie. À vrai dire, les patients à risque comme les diabétiques, les immunodéficients ou les personnes âgées doivent bénéficier d’une prise en charge particulière.

En tout état de cause, l’idéal est de se rapprocher de son praticien habituel pour en savoir davantage sur la fréquence à adopter. Ce dernier maîtrise beaucoup plus votre situation et serait à même de décider des interventions nécessaires à effectuer.

Avec qui faire un détartrage dentaire ?

Il existe notamment 2 types de praticiens habilités à réaliser des soins de détartrage dentaire. On distingue les hygiénistes et les médecins-dentistes. À propos des hygiénistes, il faut retenir qu’ils sont formés pendant des années à l’élimination du tartre et de la plaque dentaire. Ils sont donc des spécialistes en la matière et peuvent dispenser des conseils utiles en matière d’hygiène bucco-dentaire.

Pour leur part, les médecins-dentistes ne sont pas spécialisés dans la prévention et l’hygiène dentaire. Mais ils possèdent une bonne notion du domaine et peuvent prodiguer des conseils aux patients. Toutefois, le médecin-dentiste ne serait pas aussi efficace et se référera à un hygiéniste pour une meilleure prise en charge. Par ailleurs, il est possible de recourir à un chirurgien-dentiste pour effectuer un détartrage dentaire. Ce dernier dispose toutes les compétences pour mener à bien cette opération.

Autres articles

Quel appareil ECG choisir ?

Journal

Les pertes blanches : voici tout ce qu’il faut savoir !

administrateur

Le CBD peut-il aider à lutter contre la dépression ?

Emmanuel

Une pharmacie en ligne pour commander des médicaments

Journal

Se soigner naturellement grâce à la consoude et le thym citron

Journal

Opticien mobile, un nouveau métier très recommandé

Laurent