Image default

Questionnaire de santé assurance de prêt c’est quoi ?

Qu’est-ce que le questionnaire de santé pour l’assurance de prêt ?

Lorsque vous sollicitez un prêt auprès d’un organisme bancaire dans le but de devenir propriétaire, il vous faut garantir cet emprunt. Les assurances vous imposent alors de remplir un questionnaire afin d’en apprendre plus sur votre état de santé. Dans certains cas, vous devrez également passer des examens complémentaires. Autant de formalités auxquelles vous ne pourrez pas échapper au moment d’emprunter.

À quoi sert ce questionnaire médical ?

Toute assurance de prêt immobilier s’accompagne d’un questionnaire de santé. Ce document permet à votre emprunteur de se faire une idée de votre situation médicale et de juger des risques liés à votre santé. Il est ensuite en droit d’accepter ou de refuser de vous assurer. Dans certains cas, l’organisme choisit de valider votre dossier contre le paiement de surprimes. C’est grâce à ce questionnaire que leur montant sera estimé.

Bon à savoir : le questionnaire peut être rempli avec votre conseiller bancaire

Si vous souhaitez accélérer les choses et que vous n’avez rien à signaler en matière de santé, ce questionnaire médical peut être directement rempli avec votre conseiller bancaire ou en ligne.

Que comprend le questionnaire de santé ?

Afin de couvrir tous les domaines et tous les risques, le questionnaire de santé comprend différents points :

  • Les opérations que vous avez subies durant les dernières années.
  • Vos antécédents familiaux liés à des maladies diverses telles que le diabète, les problèmes cardiaques ou les soucis d’ordre psychologique par exemple.
  • Les pathologies dont vous souffrez actuellement et les traitements qui les accompagnent.
  • Les derniers arrêts de travail dont vous avez bénéficié.
  • Les traitements particuliers comme les cures par exemple.

Bon à savoir : des examens complémentaires sont parfois nécessaires

Selon vos réponses au questionnaire, l’assureur peut exiger que vous passiez des examens complémentaires. Leur coût est alors à la charge de la compagnie d’assurance.

Comment le remplir ?

Il vous faut être parfaitement transparent au moment de remplir ce questionnaire médical. Vous devrez répondre à chaque question par oui ou par non et vous montrer honnête. Pour chaque traitement et chaque intervention, vous devrez apporter des informations complémentaires telles que les dates et noms des établissements ou des médicaments. Dans certains cas, il sera même nécessaire que votre médecin traitant y ajoute une lettre explicative.

Sachez par ailleurs que ces déclarations vous engagent. En les signant, vous reconnaissez avoir dit la vérité et n’avoir rien omis. S’il s’avère que vous avez sciemment choisi de ne pas communiquer une information importante à votre assureur, ce dernier peut vous sanctionner lors d’une indemnisation :

  • Si l’organisme prouve que votre erreur était intentionnelle, il peut annuler votre contrat.
  • Si vous vous êtes simplement trompé, l’assureur réduit votre indemnisation selon une règle dite proportionnelle. Il utilise pour cela le montant de la prime qu’il aurait dû vous appliquer et le déduit du montant de l’indemnisation.

Bon à savoir : le questionnaire est une preuve

En cas de litige, votre questionnaire est la preuve qu’utilisera la compagnie d’assurance. Mieux vaut donc conserver précieusement ce document.

Le questionnaire de santé est un document indispensable au moment d’obtenir un prêt immobilier. Il permet à l’assureur de mesurer les risques liés à votre santé et ainsi de vous proposer un tarif adapté.

Autres articles

Comment faire accepter l’envoi en maison de retraite à votre parent ?

Tamby

Le calcaire n’est pas si néfaste pour l’organisme

Journal

Pourquoi les cheveux afro sont difficiles à hydrater ?

Irene

Perdre du poids en dormant ?

Ines

Les avantages d’avoir un tapis d’éveil pour bébé à la maison

Irene

PMR : comment les rendre plus autonomes ?

Journal