Image default
Bien-être - Psycho

Comment devenir sophrologue ?

Notez cet article

Le métier de sophrologue séduit de plus en plus de jeunes, certes parce qu’il se situe à la marge de la psychologie et n’exige pas de longues années d’études. Toutefois, pour accéder au statut de praticien généraliste il est préférable de se former dans le domaine auprès d’une école spécialisée.

Suivre une formation spécialisée pour devenir sophrologue

Pratiquer la sophrologie est une chose, mais devenir sophrologue en est une autre. En effet, exercer la profession requiert des compétences et un savoir-faire en la matière. C’est pourquoi, il est recommandé de suivre une formation en sophrologie, afin de se spécialiser dans un domaine précis comme la psychologie comportementale par exemple. Actuellement, il existe des écoles qui dispensent de formations professionnelles à travers toute la France. Pour ceux qui préfèrent rester chez eux tout en apprenant ce métier de rêve, il est possible de suivre des cours en ligne de sophrologie.

Le cursus comprend généralement neuf modules pour permettre à l’apprenant à faire valoir une activité à la fois spécialisée et élargie. Il sera par exemple initié à la relaxation, l’anamnèse, et parfois l’hypnose, le couple et l’enfant. Bien sûr, une formation dans le courant psycho-comportemental est également proposée. Celle-ci comprend notamment une approche ouverte et centrée sur la personne. Elle est aussi basée sur les techniques cognitivo-comportementales et l’orientation solution. L’objectif des formations est de mettre en avant les compétences de l’individu face à ses futurs clients. Tout au long de l’apprentissage, l’apprenant bénéficiera de l’accompagnement personnalisé d’un formateur qualifié et expérimenté.

Qu’en est-il de l’aboutissement du cursus professionnalisant ?

Tout d’abord, il se base sur le développement personnel. À l’issue de la formation, le praticien doit être en mesure d’assurer le bien-être de ses patients, par le biais d’une méthode permettant de réduire l’impact inhibant les émotions. Aussi, il se doit de mettre en place des actions visant à atteindre les objectifs définis. Cette démarche personnelle est encadrée par un professionnel bienveillant. Par ailleurs, en se formant auprès de certains centres de formation, le jeune praticien peut, entre autres, devenir coach pour orienter les patients vers la définition de leurs objectifs, faire usage de la programmation neurolinguistique ou PNL, apprendre l’hypnose pour contourner certains blocages, etc.

En général, le but de la sophrologie et du cursus de ce type n’est pas de rompre avec les angoisses ou du stress négatif lié aux émotions. L’expert cherche avant tout à les réduire afin que les effets émulateurs et incitatifs en ressortent. Il ne reste plus qu’à trouver un centre de formation spécialisé sur Internet pour aller plus vite. Ainsi, il sera beaucoup plus simple de procéder à l’inscription et de découvrir les différents programmes proposés, ainsi que la possibilité d’apprendre à distance.

Related posts

Migraines à répétition : les bienfaits de l’ostéopathie

Tamby

Le langage de la douleur

administrateur

L’huile de poisson comme remèdes à plusieurs maladies et traitements

Irene

Leave a Comment