Image default
Se soigner

Comment agit la vitamine C dans l’organisme humain ?

Notez cet article

En matière de santé, beaucoup d’éléments contribuent au bon fonctionnement de l’organisme. Parmi ces éléments, figure la vitamine C. Les bienfaits de cette vitamine sont immenses. Elle permet de combattre la fatigue, d’améliorer le tonus, de prévenir les rides et le vieillissement de la peau. Cependant, cet article ne s’intéressera pas à ses multiples usages, mais plutôt à son mécanisme d’action dans le corps humain.

Sources de la vitamine C

Quasi indispensable pour la survie de l’homme, la vitamine C opère un grand nombre d’actions bénéfiques pour le corps humain. Malheureusement, ce dernier ne peut plus la synthétiser, a contrario de la plupart des mammifères.

Pour s’en approvisionner, l’homme n’a donc pas d’autres choix que de consommer des aliments riches en vitamine C tels que les agrumes (le citron, l’orange, la fraise, etc.), les légumes frais, les fruits colorés, etc.

Dans le processus de digestion de ces aliments, l’intestin grêle absorbe abondamment la vitamine C qu’ils contiennent afin de nourrir les globules blancs, le cristallin de l’œil, le cerveau, les glandes surrénales et l’hypophyse.

Propriétés de la vitamine C

La vitamine C est bienfaisante pour le corps, mais présente néanmoins quelques propriétés délicates. En solution, elle devient très fragile. Elle peut être détruite par oxydation au contact de l’air ou par les rayons ultraviolets, lorsqu’elle est exposée à la lumière.

Sa destruction est encore plus rapide en présence de chaleur. C’est pourquoi il est recommandé de consommer les aliments crus ou de les cuire brièvement afin de conserver la vitamine C.

Une autre solution est d’opter pour la vitamine C liposomale qui conserve une certaine quantité de vitamine C dans des conditions optimales.

Action physiologique de la vitamine C

La vitamine C participe à de nombreuses réactions physiologiques dans l’organisme humain. En tant que cofacteur enzymatique, elle contribue à la fabrication du collagène par le corps.

Le collagène est, en effet, une protéine qui est indispensable dans la constitution des tissus de la peau, des os et des ligaments. C’est donc par cette fonction que la vitamine C déclenche la cicatrisation des blessures, plaies et égratignures.

Elle est également sollicitée dans la formation des globules rouges et est particulièrement prisée pour le maintien du système immunitaire. Comment cela se fait-il ? Elle stimule en amont la production des anticorps et active les lymphocytes qui ne sont rien d’autre que les cellules de l’immunité.

Ainsi, en consommant régulièrement les aliments riches en vitamine C, vous réduisez les risques de maladies infectieuses comme le rhume ou l’angine. Par ailleurs, la vitamine C concourt à la production des neurotransmetteurs qui ont pour mission de transmettre l’influx nerveux essentiel à la bonne marche du cerveau. La vitamine C permet ainsi de lutter contre la fatigue et le stress.

Outre ces fonctions, elle agit grandement sur le métabolisme du fer : elle favorise l’absorption rapide du fer présent dans les végétaux lors de la digestion. Sous sa forme oxydée, elle passe à travers la barrière hémato-encéphalique pour atteindre le cerveau ainsi que plusieurs autres organes où le taux de vitamine est élevé.

Également connue sous le nom d’acide ascorbique, la vitamine C élimine les dérivés réactifs de l’oxygène. Elle fait usage de son effet antioxydant pour protéger les cellules contre les préjudices causés par les radicaux libres.

Related posts

La télémédecine va révolutionner le secteur médical

sophie

Pourquoi s’équiper d’un thermomètre auriculaire ?

Irene

Le savon naturel : à l’assaut des salles de bain

Odile

Leave a Comment