Image default
Maladies

 Soigner le TDAH sans utiliser de médicaments

Notez cet article

Certains troubles peuvent être problématiques pour le quotidien et c’est le cas du TDAH. Il s’agit d’un trouble de déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité. Contrairement aux idées reçues, le recours aux médicaments n’est pas systématique et il est possible d’opter pour d’autres méthodes qui peuvent porter leurs fruits. Nous vous proposons de découvrir comment soigner le TDAH qui existe depuis de nombreuses décennies puisqu’il était déjà évoqué dans les années 80. Plusieurs symptômes sont à connaître comme l’inattention, l’hyperactivité ou encore l’impulsivité.

Une méthode basée sur l’EEG

Il suffit de s’intéresser à toutes les recherches réalisées, vous pourriez découvrir que les médicaments ne sont pas toujours nécessaires. Ce traitement est donc basé sur les techniques d’électro-encéphalographie et elles permettent d’équilibrer à nouveau le cerveau. Vous avez un procédé assez sympathique baptisé le neurofeedback médical et il repose sur un entraînement spécifique. Il est donc possible de soigner le TDAH sans forcément avoir recours à des traitements médicamenteux parfois lourds et ils ne sont pas toujours sans conséquence. Avec cette méthode, il suffit de booster la motivation à raison de quatre séances par semaine. Un logiciel automatisé vous permet d’avoir des retours positifs.

Un kit prescrit par un thérapeute

Vous pouvez louer l’ensemble du dispositif puisque le kit contient tout ce dont vous avez besoin pour soigner le TDAH. Vous avez donc dans cette valise une tablette surface Pro 4 sécurisée qui contient le logiciel indispensable. Il y a un amplificateur, un chevalet, une batterie, un stylet et un bonnet connecté que l’enfant doit enfiler. L’ensemble se branche très facilement à l’aide d’un câble et vous devez utiliser un gel spécial pour favoriser toutes les communications. Les bénéfices sont réels puisque les statistiques montrent une réelle progression chez 6 enfants sur 10. Chez 3 enfants sur 10, il y a des améliorations, mais elles sont plus lentes.

Related posts

Migraine : une maladie sous-diagnostiquée

administrateur

Les 5 catégories de maladies psychiques les plus courantes

Odile

Traitement infection urinaire : ce qu’il faut savoir

administrateur

Leave a Comment