Image default

Qu’est-ce que la filière PASS et comment remplace-t-elle la PACES ?

Notez cet article

Enfin, les milliers d’étudiants peuvent souffler un ouf de soulagement. La Première Année Commune aux Études de Santé (PACES) n’existe plus. Depuis 2010, on reprochait à ce système d’être à la base des échecs universitaires de nombreux aspirants en médecine qui rêvaient de devenir pharmaciens, sage-femme, odontologue ou kinésithérapeutes entre autres. En septembre 2020, le PASS, nouveau mode de recrutement des futurs professionnels de santé est entrée en vigueur. Avec lui, la montée en puissance de la prépa médecine, véritable aide pour les étudiants soucieux de réussir leur cursus santé. Voyons tout ce ceci en détail dans cet article.

Pourquoi la fin de la PACES ?

Pendant toute une décennie, les facultés de médecine ont essayé un mode de recrutement des étudiants en médecine qu’on croyait révolutionnaire et parti pour durer plusieurs décennies. Les attentes des professeurs d’université étaient surtout de former des étudiants aux compétences transversales. L’idée était aussi de pouvoir former des étudiants qui s’adaptent aux innovations en cours et capables d’innover à leurs tours.

Au lieu de cela, on eut droit à un système basé sur un manque de suivi pédagogique des professeurs, des cours mal dispensés et mal assimilés, un test de sélection drastique et un fort taux de redoublement.

Continuer avec un tel système de sélection finirait par démotiver de nombreux aspirants aux professions médicales et pire de désorienter définitivement les étudiants qui ne réussissent pas aux tests de sélection.

Le PASS, la nécessaire réforme

Il fallait donc réformer. L’idée est d’être plus justesans discrimination aucune et beaucoup plus humain surtout envers le pourcentage des étudiants qui ont démontré leur incapacité à entreprendre des études en santé.

Le numerus apertus qui vient assouplir le nombre d’étudiants admis en deuxième année va permettre au Parcours Accès Santé Spécifique (PASS) d’avoir de beaux jours devant lui. Vous pouvez désormais accéder aux études de médecine après 1,2 ou 3 années d’études supérieures à l’université, ou poursuivre vers un diplôme de licence en cas d’échec. Dans tous les cas, vous devrez passer des épreuves classantes MMOPK :  Médecine, Maïeutique,  Odontologie,  Pharmacie,  Odontologie, Kinésithérapie.

Ainsi, la réforme n’a pas mis fin à l’excellence et à la rigueur pour réaliser avec succès ce type de cursus d’autant plus qu’il est aujourd’hui interdit de redoubler sa première année. Il est, de fait, vivement recommandé de réaliser une prépa médecine afin de mettre toutes les chances de son côté et pouvoir réussir brillamment. Ainsi, si vous souhaiter réussir le PASS, vous pourrez bénéficier de cette prépa médecine en vous inscrivant à Besançon en Bourgogne-Franche-Comté. Vous aurez le choix entre 5 types de prépa médecine :

  • L’année blanche est une préparation annuelle qui permet de voir tout le programme du PASS avant d’entrer à la faculté de médecine ;
  • La Terminale Santé est une préparation qui s’effectue en parallèle de la terminale ;
  • Le stage de pré-rentrée s’effectue juste avant d’entrer à la faculté de médecine ;
  • La préparation annuelle en présentiel est la prépa « classique » pour réussir le PASS ;
  • La préparation annuelle à distance qui s’effectue en parallèle du PASS.

Il est dès lors fortement recommandé depuis la création du PASS de réaliser, avant ou pendant sa première année à la faculté de médecine, une prépa médecine. Celle-ci permettra de mettre toutes les chances de votre côté afin de réussir votre cursus santé.

Autres articles

Comment fonctionne un test d’ancêtre

administrateur

Quels sont les produits à base de CBD disponibles en France

Irene

Les avantages d’utiliser un tensiomètre numérique

Claude

Retrouvez un sourire scintillant avec un procédé sans péroxyde

Bon à savoir

Qu’est-ce que l’hypnose conversationnelle ?

sophie

Comment choisir un sweat de Yoga à la fois élégant et confortable ?

administrateur