Image default
Bien-être - Psycho

Les bons conseils pour faire face à l’anorexie mentale

Notez cet article

Parmi les troubles du comportement alimentaires, l’anorexie et la boulimie font partie de ceux qui font des ravages aujourd’hui que ce soit auprès des adolescents ou des adultes. Pour faire face à ce genre de maladie, les médecins et les experts rencontrent encore certaines difficultés aujourd’hui.

Toutefois, la prise en charge n’est pas impossible. Pour améliorer alors la situation, voyons ici quelques conseils pour faire face au trouble complexe que présente l’anorexie mentale.

Admettre la maladie et accepter une prise en charge

La première chose à faire pour faire face à l’anorexie mentale est bien sûr de surmonter le déni. En effet, il est assez difficile de commencer le traitement, car la patiente refuse d’admettre qu’elle est malade et donc refuse les soins.

La personne ne se plaint de rien, elle garde sa maladie pour elle et ne veut pas guérir. Pourtant les signes sont clairs, car l’anorexique veut maigrir et se trouve constamment trop gros même s’il ne n’est pas. La prise de poids est leur principale crainte. Ainsi, le plus idéal pour entamer un traitement est d’admettre la maladie.

Si vous avez du mal à accepter complètement la situation, vous pouvez vous confier à un psychologue expert pour vous aider à conscientiser. Aussi, si vous observez des changements sur vos habitudes alimentaires ou celui de vos enfants, n’hésitez pas à en parler. En effet, lorsque l’anorexie est dépistée assez tôt, il est plus facile d’y faire face. Avec le meilleur psy à Molenbeek-Saint-Jean, vous pouvez parfaitement ouvrir les yeux sur votre état d’esprit, mais également suivre une psychothérapie adaptée à votre situation.

Déterminer la cause et apprendre à se maitriser

Pour surmonter plus facilement l’anorexie, les experts vont souvent déterminer avant tout l’origine du trouble. Ainsi, le plus idéal est de faire le point avec soi-même et chercher à comprendre d’où vient le problème. En effet, l’anorexie mentale peut être causée par un régime amaigrissant, une remarque ayant marqué la personne, le décès d’un proche ou encore des problèmes relationnels à l’école.

Cependant, ce n’est pas facile de déterminer d’où le trouble du comportement alimentaire il vient, surtout pour la personne victime. Ainsi, il est toujours recommandé de se confier à un psychologue. Ce dernier sera le plus compétent pour assister la personne à reconnaitre par lui-même les situations qui ont causé l’anorexie. Manque de repère, crise d’adolescence, relations familiales difficiles ou encore les changements physiques de la puberté sont souvent les origines chez l’adolescent.

Rester à l’écoute de la personne souffrant d’anorexie

Avant tout, l’anorexie mentale est un trouble du comportement qui est causé par une certaine instabilité émotionnelle de la personne. Ainsi, pour aider la personne à y faire face, en plus d’encourager une prise en charge psychologique, il est important de rester à son écoute.

En effet, la personne malade aura besoin d’un proche pour l’aider à admettre sa souffrance et donc qu’elle ait besoin d’aide. Le plus souvent les jeunes auront du mal à s’ouvrir, surtout à leurs parents. Pour remédier à cette situation, le psychologue peut prévoir une thérapie pour l’adolescent et ses parents afin d’améliorer leur relation.

Related posts

L’angoisse, comment vivre avec ?

Laurent

Plus de lumière pour une meilleure qualité de vie

Christophe

Lutter contre les moustiques, lutter contre des maladies mortelles

Irene

Leave a Comment