Image default

5 conseils pour lutter contre l’éjaculation précoce

L’éjaculation précoce est un problème de santé qui touche principalement les hommes. Ayant plusieurs origines, ce mal empêche les personnes qui en souffrent de mener une vie sexuelle tranquille. Pour retrouver le cours normal de leur existence, celles-ci doivent donc en guérir. C’est dans ce but que nous vous proposons ici 5 conseils pour lutter contre l’éjaculation précoce.

Recourir à l’hypnose

L’hypnose est une technique qui est aujourd’hui utilisée pour soigner plusieurs maladies. L’éjaculation précoce en fait logiquement partie. En effet, selon certaines études récentes, l’hypnose pourrait aider un homme qui souffre d’une éjaculation précoce à mieux contrôler ses émotions.

En agissant sur le subconscient de son patient comme vu sur ce site web, le spécialiste de santé pourrait permettre à celui-ci d’acquérir la force de maîtriser son orgasme. Ce qui va ainsi l’amener à retarder son éjaculation. Seulement, pour que cette technique fonctionne, il est important qu’un éjaculateur précoce consulte un spécialiste qualifié.

Augmenter la fréquence de vos rapports sexuels

Pour lutter contre l’éjaculation, certains professionnels de santé recommandent à leur patient d’augmenter la fréquence de leur rapport sexuel. Le but ici est surtout d’éviter que ces éjaculateurs précoces souffrent en plus d’une perte de libido. Ce qui ne ferait alors qu’aggraver leur cas.

Pour ce qui est de la fréquence, les experts conseillent généralement deux ou trois rapports sexuels durant une semaine. Soulignons tout de même que ce rythme peut changer d’un homme à un autre, car il dépend aussi de la condition physique de ladite personne.

Pratiquer quelques exercices utiles

Venir à bout d’une éjaculation précoce est une opération qui peut également se faire en pratiquant certains exercices au quotidien. Parmi ces techniques, on retrouve en bonne place la méthode stop and go qui préconise l’arrêt de tout mouvement lorsque l’homme atteint son orgasme.

Outre cette technique, on peut aussi citer le squeezing. Cette méthode invite la femme à étrangler le gland de son partenaire avec ses doigts lorsque celui-ci sent son excitation montée. À défaut de ces techniques, vous pouvez pratiquer la respiration sexo-corporelle. Associée à l’hypnose dont les équipements créés à cet effet sont disponibles sur lautohypnose.com, cette méthode produirait d’excellents résultats.

Se masturber avant un acte sexuel

Bien que cela semble très banal, la masturbation peut aider un homme qui souffre d’une éjaculation à lutter contre ce mal. En effet, les diverses approches qui ont été réalisées dans ce sens stipulent qu’au cours de la période réfractaire qui suit cet acte, les hommes ne peuvent plus avoir d’orgasmes.

Faite quelques minutes avant un rapport sexuel, la masturbation pourrait ainsi permettre à un homme de satisfaire sa compagne. Pour ce qui est du temps, il est recommandé de se masturber 30 à 40 minutes avant tout débat sexuel.

Utiliser des médicaments

Il existe aujourd’hui des médicaments qui permettent à un homme de retarder son éjaculation. Assez performants et disponibles sous plusieurs formes sur le marché, ils sont efficaces. Parmi ces médicaments, on peut citer le Prigily.

Cependant, comme la pratique de l’hypnose, avant d’acheter de tels produits pharmaceutiques, vous devez d’abord consulter un médecin (voir la source). Seul celui-ci pourra vous prescrire un comprimé qui vous aidera réellement.

Autres articles

Masturbation, avantageuse ou non dans une vie sexuelle ?

Irene

Qu’est ce qu’un oeuf de Yoni

administrateur

Migraine : une maladie sous-diagnostiquée

administrateur

Quelle formation pour devenir orthodontiste ?

Journal

Quels sont les symptômes du cancer du sein ?

Tamby

Traitement infection urinaire : ce qu’il faut savoir

administrateur