Image default
Se soigner

Quelles huiles essentielles contre le vieillissement de la peau ?

Notez cet article

L’usage régulier des huiles essentielles améliore le bien-être, la santé et rajeunit la peau. Cet article est un condensé des secrets du père de l’aromathérapie, Pierre Franchomme. Cet expert reconnu dans le monde dévoile des techniques pour le rajeunissement de la peau. C’est davantage le côté esthétique qui sera abordé.

La souplesse de la peau dépend principalement du collagène et de l’élastine

Les protéines du collagène sont entassées sous forme de fibres et forment un réseau tridimensionnel sur toute la couche de la peau. Les protéines contenues dans le collagène ont des propriétés qui rendent la peau ferme, souple et résistante à l’étirement. Le corps a en réalité trois types de collagène, mais la peau contient plus le collagène de type I et de type III. L’élastine est une protéine dont les propriétés améliorent le processus de retour à la normale de la peau après étirement ou pincement. Elle élimine les plis qui apparaissent avec l’âge, car cette protéine est sécrétée intensément jusqu’à la puberté. Avec l’âge, le pourcentage d’élastine diminue progressivement et la peau se relâche.

Comprendre le vieillissement de la peau

La peau est appelée à vieillir puisque c’est un phénomène inéluctable. En fait, plus on prend de l’âge, moins vite se fait le renouvellement des kératinocytes. S’ensuivent une baisse du flux hydrique et une réduction progressive de la proportion de fibroblastes. La capacité de synthèse protéique qui s’effondre fait baisser la synthèse d’enzymes. Tous ces signaux alarmants couplés à la montée du stress oxydant dégradent l’élastine et le collagène.

Les principaux éléments qui accélèrent le vieillissement de la peau

Su soleil au tabac, en passant par l’alcool et la pollution, tous ces facteurs dégradent fortement la peau. Chez la femme, le processus d’étirement de la peau augmente dès l’apparition de la ménopause, car l’activité hormonale qui sécrète les œstrogènes à l’origine de la synthèse du collagène subit des modifications. D’autres facteurs externes liés à l’environnement accélèrent le vieillissement de la peau, notamment : le stress, l’exposition aux UV et la pollution de l’atmosphère. Les fibres de collagène sont moins nombreuses, moins résistantes et plus grossières à mesure qu’on prend de l’âge. Les conséquences sont connues : une peau qui devient moins ferme, se relâche et laisse apparaître des rides. Les fibres élastiques se dégradent et les rides qui étaient petites au départ deviennent plus visibles.

Les huiles essentielles qui renforcent le collagène et l’élastine

Afin de rehausser le niveau de collagène dans le corps, l’huile essentielle de Patchouli est conseillée pour le type I et l’huile essentielle de camomille noble pour le type III. Ceux qui souhaitent limiter la dégradation du collagène en inhibant la collagénase doivent utiliser l’huile essentielle de Lavande de Séville et l’huile essentielle CO2 de baies d’argousier. L’huile essentielle CO2 de Macis permet de limiter la dégradation de l’élastine.

Related posts

L’eau de Quinton, une thérapie marine

Journal

Perte de cheveux chez la femme : conseils pour la traiter efficacement

Tamby

La télémédecine va révolutionner le secteur médical

sophie

Leave a Comment