Image default
Maladies

Comment vivre avec un handicap ?

Notez cet article

Les personnes en situation de handicap ne sont pas toujours perçues d’un bon œil par la société. Afin de pallier cette situation, les différentes organisations internationales ont mis en place des programmes afin que les personnes présentant un handicap puissent vivre et être acceptées par tous. De son côté, pour avancer, la personne en question ne doit pas se définir par son handicap. Cependant, il faut avouer que vivre tout en étant différent des autres n’est jamais facile. Voici quelques astuces pour vous aider à surmonter votre handicap.

Accepter pour avancer

L’acceptation est l’étape la plus difficile par laquelle passent les personnes en situation de handicap. Surtout ceux qui sont atteints de handicaps nouveaux. Penser que l’on ne pourrait plus vivre comme avant et devoir dépendre des autres peut nous conduire à nous renfermer sur nous-mêmes. Près de 80 % des personnes atteintes de handicap moteur après un accident passent par une période de dépression. Vous avez parfaitement le droit de faire votre deuil. Cependant, vous devez savoir que vous apitoyer sur votre sort tout au long de votre vie ne sert à rien. Regarder votre condition actuelle avec dédain ne vous fera que plus de mal. Pour pouvoir avancer, vous devez vous accepter. Adoptez un comportement positif et essayez de faire en sorte que votre handicap ne vous empêche pas de mener une vie normale. Les personnes atteintes de handicaps nouveaux ont aussi tendance à s’isoler et à refuser toute forme d’aide. Dépendre d’une personne ou d’un appareil peut être embarrassant et même frustrant. Cependant, essayez de repousser vos limites parce que vous n’avez pas envie de demander de l’aide peut être dangereux pour votre santé.

Des aides techniques pour plus d’autonomie

Être en situation de handicap ne veut pas dire que vous devez dépendre des autres en permanence. Des aides techniques ont été inventées afin que vous puissiez gagner en autonomie. Ces aides vous permettent de compenser votre incapacité. Le fauteuil roulant est le dispositif médical le plus recommandé pour les personnes à mobilité réduite. Si vous avez perdu l’usage de vos jambes, le fauteuil roulant permet de vous déplacer seul. Vous pouvez choisir entre un fauteuil roulant manuel ou à propulsion électrique. Les fauteuils électriques coûtent plus cher, mais offrent un confort de conduite optimal. Sachez que vous pouvez également adapter un fauteuil roulant manuel pour le rendre électrique. Pour cela, il vous suffit de vous rendre sur http://www.acekare.com/motorisation-de-fauteuil/yomper.html pour vous procurer le système de motorisation électrique Yomper. Il peut facilement se clipser sous votre fauteuil : vous pourrez alors profiter de vos balades sans avoir à fournir de gros efforts.
Outre les fauteuils roulants, les cannes à embouts flexibles sont également d’une grande aide pour les personnes qui présentent des difficultés à marcher. Les embouts flexibles amortissent les chocs et réduisent la douleur.
Outre les aides au déplacement, d’autres matériels techniques permettent également de faciliter le quotidien des personnes en situation de handicap. Il en est ainsi des accessoires de toilette ergonomiques (chaise perchée, assise pour baignoire, planche de bain…), ou encore les aides techniques pour les repas (cuillère à coudée, verre à bec…).

Related posts

Migraine : une maladie sous-diagnostiquée

administrateur

Quels sont les symptômes du cancer du sein ?

Tamby

Les 5 catégories de maladies psychiques les plus courantes

Odile

Leave a Comment